logo ints

La lumière bleue : entre mythe et réalité pour notre santé

par | Mai 4, 2024 | Santé

Les préjugés sur la lumière bleue : démystification

Il se propage de nombreuses idées reçues autour de la lumière bleue, souvent perçue comme un ennemi pour nos yeux. Toutefois, elle n’est pas toujours aussi néfaste qu’on veut bien le croire. D’après l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), si la lumière bleue peut être toxique pour la rétine en grande quantité, celle émise par les écrans serait en réalité 20 fois inférieure au seuil de dangerosité. En outre, nous confondons parfois la fatigue visuelle liée à l’utilisation prolongée des écrans avec les effets de la lumière bleue.

Les impacts réels de la lumière bleue sur la santé humaine

Cela dit, cette lumière n’est pas totalement innocente. Malgré le faible niveau d’exposition par les écrans, une exposition prolongée et régulière peut provoquer des troubles du sommeil. En effet, la lumière bleue inhibe la production de mélatonine, l’hormone du sommeil, perturbant ainsi notre horloge biologique. Par ailleurs, en cas d’exposition à des niveaux de lumière bleue très élevés, celle-ci peut être nocive pour la rétine, menant potentiellement à la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Comment se protéger efficacement de la lumière bleue : solutions et prévention

La prévention est le meilleur remède. Ainsi, il est recommandé de limiter l’utilisation des écrans avant le coucher, pour favoriser un bon sommeil. De plus, la majorité des appareils propose désormais des modes “lumière chaude” ou “lumière de nuit”, destinés à réduire l’émission de lumière bleue. Ensuite, adopter une bonne hygiène visuelle en prenant régulièrement des pauses lors de l’utilisation d’écrans est également bénéfique. Nous conseillons aux plus sensibles d’opter pour des verres filtrant la lumière bleue, disponibles chez la plupart des opticiens. Enfin, la DMLA étant une maladie chronique, elle est irréversible. Il est donc essentiel de réaliser des bilans oculaires réguliers pour une détection précoce.

Pour finir, il ne faut pas dramatiser l’influence de la lumière bleue sur notre santé. Si elle peut effectivement causer certains désagréments, ceux-ci sont généralement bénins et peuvent être évités grâce à des solutions de prévention accessibles. Donc, pas de panique, nous pouvons tout à fait vivre avec nos écrans, à condition de les utiliser avec modération.

Gremy François

Gremy François

Auteur / 📍 Expert en Santé Publique et Médicale

🎓 Diplômé en Hématologie et Recherche Médicale de l’Université Pierre et Marie Curie
🏢 Ancien poste : Responsable de recherche clinique à l’Institut National de la Santé
🔬 Focus sur les maladies du sang et la recherche avancée
📚 Engagé dans la diffusion du savoir et l’éducation médicale
🌐 Passionné de recherche médicale | Engagé dans l’éducation et la prévention
🌟 Présence marquée dans la communauté scientifique
📄 #SantéPublique #RechercheMédicale #SantéDuSang