logo ints

Addiction numérique : L’ère du burnout 2.0

par | Avr 15, 2024 | Psychothérapie

Chaque jour, nous avons tous au moins une interaction avec le monde numérique. C’est devenu notre façon de travailler, de socialiser, de jouer, d’apprendre et même de vivre. Mais à quel moment est-ce que ça devient trop ? Quand est-ce que la technologie bascule de l’outil pratique à l’addiction nuisible ? Avant de répondre à ces questions délicates, rappelons les différents aspects de cette addiction numérique.

L’addiction à la technologie : Analyse du phénomène de dépendance numérique

On parle d’addiction à la technologie quand l’utilisation de gadgets numériques et Internet interfère sérieusement avec notre vie quotidienne. Concrètement, nous sommes incapables de nous déconnecter de nos smartphones, tablettes, ordinateurs et réseaux sociaux, même quand cela nuit à notre travail, nos relations interpersonnelles et notre santé mentale. Certains experts comparent même cette addiction à celle de la drogue ou de l’alcool.

Les chiffres sont alarmants. En effet, d’après une étude menée par le Pew Research Center, 42% des jeunes adultes américains admettent passer trop de temps en ligne. De plus, près d’un employé français sur deux déclare souffrir de troubles du sommeil liés à l’utilisation excessive des écrans selon une enquête Ipsos. C’est dans ce contexte que la notion de burnout 2.0 prend tout son sens. Nous vivons dans une ère où la surconnexion est un véritable problème de société.

La cybersolitude : L’isolement social lié à l’usage excessif des réseaux sociaux et du numérique

L’usage excessif des réseaux sociaux et du numérique engendre non seulement une addiction mais aussi un isolement social, point devenu critique de notre société 2.0. C’est ce que l’on appelle la cybersolitude. Nous passons plus de temps à communiquer derrière nos écrans qu’à interagir en face-à-face avec des êtres humains.

Selon une étude de l’Université de Pittsburgh, les jeunes adultes américains qui passent plus de deux heures par jour sur les réseaux sociaux ont deux fois plus de risque de se sentir socialement isolés que ceux qui y passent moins de trente minutes. De plus, la solitude numérique peut mener à des troubles mentaux comme la dépression ou l’anxiété.

Solutions et thérapies modernes : De la déconnexion aux thérapies digitales pour combattre l’addiction numérique

Face à ce constat alarmant, des solutions existent pour lutter contre l’addiction numérique et la cybersolitude. Elles vont de simples actions quotidiennes jusqu’à des thérapies plus pointues.

  • La déconnexion: Limiter son temps à l’écran, privilégier les rencontres physiques aux discussions virtuelles, instaurer des moments sans technologie dans sa journée… Tout cela peut aider à réduire notre dépendance.

  • La thérapie digitale: Pour ceux qui ont du mal à s’en sortir seuls, des séances de thérapie peuvent aider. Certaines applications, comme Headspace ou Calm, sont conçues pour aider les utilisateurs à reprendre le contrôle de leur utilisation de la technologie.

  • L’éducation au numérique: Aux parents et aux écoles de jouer un rôle actif pour prévenir de tels comportements et les dangers du numérique chez les jeunes.

Pour finir, précisons que la technologie en elle-même n’est pas le problème. C’est notre façon de l’utiliser qui doit être repensée. Savoir l’utiliser à bon escient peut contribuer à améliorer notre qualité de vie au lieu de la détruire. Construisons une culture digitale saine afin de tirer le meilleur parti du numérique sans tomber dans la spirale de l’addiction.

Gremy François

Gremy François

Auteur / 📍 Expert en Santé Publique et Médicale

🎓 Diplômé en Hématologie et Recherche Médicale de l’Université Pierre et Marie Curie
🏢 Ancien poste : Responsable de recherche clinique à l’Institut National de la Santé
🔬 Focus sur les maladies du sang et la recherche avancée
📚 Engagé dans la diffusion du savoir et l’éducation médicale
🌐 Passionné de recherche médicale | Engagé dans l’éducation et la prévention
🌟 Présence marquée dans la communauté scientifique
📄 #SantéPublique #RechercheMédicale #SantéDuSang