logo ints

La guerre contre les aliments transformés : comment les reconnaître et les éviter ?

par | Avr 17, 2024 | Nutrition

Tout savoir sur les aliments ultra-transformés

Nous sommes constamment entourés d’aliments transformés. Ces produits, très présents dans notre alimentation, sont reconnaissables par leur longue liste d’ingrédients, souvent imprononçables et/ou inconnus. Il s’agit d’une conséquence directe de l’industrialisation de notre alimentation, où la conservation et le côté pratique prennent le dessus sur la naturalité et la qualité des produits. Si vous voulez garder la main sur votre alimentation, une lecture attentive des étiquettes est nécessaire.

Les effets cachés des aliments transformés sur notre santé

Connaissez-vous vraiment l’impact de ces aliments sur votre santé ? Les experts mettent régulièrement en garde contre les conséquences néfastes de la consommation d’aliments ultra-transformés. Ils contiennent généralement plus de sucre, de sel et de graisses saturées que les aliments non transformés. Sans oublier les additifs alimentaires, dont certains sont soupçonnés d’être dangereux. En plus d’augmenter le risque de maladies cardiovasculaires, d’obésité et de diabète, une étude récente française a relevé une hausse du risque de mortalité chez les consommateurs réguliers de ces produits. Une raison de plus pour apprendre à les éviter.

Nos conseils pour adopter une alimentation moins transformée

Alors, comment faire pour éviter ces aliments transformés ? Tout d’abord, il est essentiel de reprendre le contrôle sur votre alimentation. Privilégiez les produits bruts et réalisez vous-même la majeure partie de vos repas. Vous serez ainsi sûr de ce que vous mangez et cela vous donnera l’occasion d’éveiller votre créativité culinaire. Priorisez les fruits et légumes frais, les céréales complètes, les viandes et poissons de qualité.

Dans vos courses, prenez le temps de lire les étiquettes et n’hésitez pas à opter pour des produits avec le moins d’ingrédients possible. En définitive, champignons, tomates, haricots verts, poulet… sont toujours meilleurs lorsqu’ils sont naturels, sans additifs ni conservateurs. De plus, cela vous aidera à consommer moins de sucre, moins de sel et de conserver un apport raisonnable en matière grasse.

Pour conclure, manger sainement ce n’est pas manger triste ! Il suffit de faire les bons choix et d’allier plaisir et santé.

Gremy François

Gremy François

Auteur / 📍 Expert en Santé Publique et Médicale

🎓 Diplômé en Hématologie et Recherche Médicale de l’Université Pierre et Marie Curie
🏢 Ancien poste : Responsable de recherche clinique à l’Institut National de la Santé
🔬 Focus sur les maladies du sang et la recherche avancée
📚 Engagé dans la diffusion du savoir et l’éducation médicale
🌐 Passionné de recherche médicale | Engagé dans l’éducation et la prévention
🌟 Présence marquée dans la communauté scientifique
📄 #SantéPublique #RechercheMédicale #SantéDuSang